[J-2] Catalogne : « L’indépendance n’est pas un but, c’est un moyen pour arriver à une société plus juste » juge Sergi López

Photo : Tiziana Fabi, AFP

Article publié dans France Info le 30 septembre 2017

L’acteur espagnol Sergi López, catalan d’origine et très apprécié du grand public en France, va suivre le référendum sur l’indépendance de la Catalogne avec beaucoup d’attention dimanche 1er octobre. Le comédien soutient la cause catalane depuis plusieurs années, et a poussé en 2011 la liste d’un parti de gauche indépendantiste. Invité de franceinfo samedi 29 septembre, il espère une issue positive pour sa région, pour « une société plus juste ».

franceinfo : Pourquoi souhaitez-vous que la Catalogne accède à l’indépendance ?

Sergi López : Pour moi, cela a toujours été naturel d’être indépendantiste, j’ai toujours eu une conscience nationale par rapport à la Catalogne. L’indépendance, c’est l’idée de se dire qu’on est assez grand et qu’on a envie de se gouverner nous-mêmes. C’est assez simple et logique.

La Catalogne est déjà très fortement autonome, qu’est-ce que l’indépendance apporterait de plus ? Ce n’est pas qu’un symbole ?

Pas du tout ! Ce qu’on voudrait, c’est de ne pas être guidé, de pouvoir décider pour nous-mêmes, pas seulement que l’État espagnol nous concède qu’on puisse danser nos danses traditionnelles, parler notre langue, mais décider nous-mêmes de ce qu’on fait avec notre pays et surtout essayer de parler d’une nouvelle constitution. L’objectif est de construire un pays avec plus de justice sociale. L’indépendance n’est pas un but, c’est un moyen pour arriver à une société plus juste.

Ce vote est considéré comme illégal par le pouvoir espagnol à Madrid, qu’est-ce qui risque de se passer si le « oui » à l’indépendance l’emporte, est-ce que ça sera le chaos politique ?  

C’est déjà le chaos politique depuis un moment. La politique en Espagne est un drôle de truc. On a une monarchie. La droite franquiste n’est pas partie du pays. Finalement, on ne sait pas ce qui arrivera, et c’est ce qui est surprenant, émouvant et très fort. Ce qui se passe en Catalogne en ce moment, c’est une mobilisation massive des gens. Cela génère un vrai débat sur « qu’est-ce qu’une démocratie ? », « qu’est-ce que sont les droits démocratiques ? » et « à quoi ça sert ? ». Je ne pense pas qu’on risque d’être isolé, je crois même que l’Europe, petit à petit, regarde beaucoup la Catalogne car c’est un exemple en Europe où on met en question une démocratie qui a des lacunes très fortes. L’État espagnol a fermé des sites des partis ces dernières semaines, a ouvert le courrier des mairies, etc. Pour tout cela, on trouve que c’est formidable ce qui se passe.

Sergi López : « L’indépendance n’est pas un but, c’est un moyen pour arriver à une société plus juste ».

Cliquez ici pour écoutez l’intégrale de l’interview.

Par France Info.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s