Le transfert des prisonniers politiques dans les prisons catalanes est en cours

La classe politique et les indépendantistes catalans, s’ils interprètent la mesure comme un premier signal de déblocage, ne manquent pas cependant de réclamer la libération des prisonniers et la résolution de la crise sur la base de négociations politiques, et non via la judiciarisation...

Après la chute de Rajoy dans l’État espagnol. La relève instable ?

La chute de Rajoy ouvre-t-elle un nouveau cycle politique dans l’État espagnol ? Sánchez peut-il stabiliser la situation politique ? Quelle sera l’attitude de Ciudadanos, devenu la première option des classes dominantes ? Quel rôle pourrait jouer Podemos dans cette nouvelle situation ?

Espagne: un immense scandale de corruption ébranle le Parti populaire au pouvoir

En 40 ans de démocratie espagnole, jamais un scandale de corruption n'avait reçu une condamnation aussi sévère. Ainsi l'a dicté l'Audience nationale à Madrid, statuant sur le scandale Gurtel, un système de corruption entre le Parti populaire, au pouvoir, et un réseau d'entreprises. Au total, 29 des 37 accusés ont écopé de 351 ans de prison. Pire : le PP en tant que parti a été condamné pour tirer des bénéfices à titre lucratif.

Le juriste espagnol Joaquín Urías n’hésite pas : « C’est un coup d’Etat juridique »

La décision du Gouvernement de Madrid, en accord avec le PP, Ciudadanos et le PSOE, de ne pas publier dans le Bulletin Officiel la nomination, par le Président de la Généralité, des nouveaux ministres du Govern catalan est, par-delà une maladresse politique, un "coup d'Etat" juridique.