Catalogne… l’enjeu, le droit à l’autodétermination…

René Cassin, Prix Nobel de la Paix et rédacteur du Préambule de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, "rejette la prétention des États existants à vouloir trancher par le biais de leur constitution les problèmes reliés à l'autodétermination d'un peuple que les hasards de l'histoire ont placé sous leur domination."

Puigdemont « fusillé » !

Tout ceci doit attirer l'attention sur la part de responsabilité, dans la mauvaise situation politique actuelle de l'Espagne, que prend la gauche "de régime", celle qui soutient totalement, contre une République catalane émergente, une monarchie corrompue, démasquée de l'aura de légitimité politique que la Transition lui avait assignée en faisant oublier qu'elle est le symbole même d'une continuité de la démocratie espagnole avec la dictature.

Le ministre des Affaires Etrangères espagnol malmené à la télévision allemande

Mauvaise nouvelle, à la veille de délicates élections générales mais aussi municipales, autonomiques et... européennes (Josep Borrell est tête de liste du PSOE aux européennes), pour le pouvoir en place à Madrid et pour le jeu d’équilibrisme d’une gauche de gouvernement qui aura du mal à empêcher que le spectacle, offert à l’extérieur par son ministre en charge de son image,