À Barcelone, un million d’indépendantistes catalans dans la rue

Le camp indépendantiste a prouvé lors de cette «Diada» qu'il reste puissant, près d'un an après le référendum illégal d'autodétermination du 1er octobre 2017 et la vaine déclaration d'indépendance du 27 octobre qui avait entraîné la mise sous tutelle de la Catalogne par Madrid.

55 urnes du 1er-Octobre exposées pour la liberté

Véritable dénonciation de la « répression policière » lors du référendum sur l’indépendance de la Catalogne, les « 55 urnes pour la liberté » sont à découvrir à la Maison de la Catalanité jusqu’au 25 septembre.

Pourquoi soutenir la lutte pour la République catalane

La prise de position anti-indépendance unanime et très ferme de « l’institution des institutions » capitalistes néolibérales qu’est l’Union européenne (en accord avec les dirigeants de tous ses Etats) a mis en évidence l’énormité et l’absurdité des illusions – typiques de la petite-bourgeoisie – entretenues par les dirigeants indépendantistes. Mais aussi et surtout le fait qu’une République catalane n’entre nullement dans le cadre de ce que les impérialismes européens sont prêts à accepter.