Quelques nouvelles de la situation des 9 prisonniers politiques catalans

Quelques nouvelles de la situation des 9 prisonniers politiques catalans.  Dans cette période de déconfinement, la bataille juridique est relancée, tant au niveau espagnol qu’au niveau européen. La Cour constitutionnelle espagnole a enfin accepté d’examiner l’appel contre la décision du Tribunal Suprême (TS) qui condamne les leaders catalans à neuf ans de prison pour crime de sédition.

[Amnistie et Liberté pour les prisonniers politiques catalans- C19#8]

La pandémie de coronavirus n'a absolument pas empêché la répression des indépendantistes, mais elle est passée au second plan derrière le flot ininterrompu d’informations concernant le COVID-19. (...) Une chose est indéniable, c’est qu’avec le gouvernement PSOE, la situation des détenus ne s'est pas améliorée par rapport à l’époque où le PP était au pouvoir ; le changement de procureur général n'a pas entraîné de changement dans ce ministère (que Pedro Sanchez disait contrôler) mais qui reste infecté par le virus du totalitarisme.