« Mobilisation générale pour que vivent nos langues », rassemblement à Paris samedi 30 novembre

François Alfonsi, député européen, auteur du Rapport sur les langues menacées de disparition et la diversité linguistique au sein de l'Union Européenne et Paul Molac, député du Morbihan, Président du groupe d'études "Langues et Cultures Régionales" à l'Assemblée Nationale sont à l'origine de la pétition lancée par le Collectif Pour Que Vivent Nos Langues et adressée à Jean-Michel Blanquer (Ministre de l'éducation nationale) pour dénoncer les politiques "linguicides" de l'Etat français. Le CDR Paris appelle à signer la pétition et à se joindre au rassemblement SAMEDI 30 NOVEMBRE à 11H devant le Ministère de l'Education Nationale.

L’immersion linguistique comme modèle structurant d’une école non discriminante

Au début des années 1980, la droite nationaliste catalane croyait encore en un modèle séparateur en fonction de la langue, alors que la Xème Ecole d'été de Barcelone de 1975 avait déjà réalisé son défi courageux et sans ambiguïté en faveur d'une nouvelle école publique où l'immersion linguistique structurait le modèle.