Le juriste espagnol Joaquín Urías n’hésite pas : « C’est un coup d’Etat juridique »

La décision du Gouvernement de Madrid, en accord avec le PP, Ciudadanos et le PSOE, de ne pas publier dans le Bulletin Officiel la nomination, par le Président de la Généralité, des nouveaux ministres du Govern catalan est, par-delà une maladresse politique, un "coup d'Etat" juridique.

Catalogne : Féroce répression des Comités de Défense de la République accusés de …“terrorisme” !

"... leur développement fulgurant traduit cette évolution de la situation qui fait le plus peur aux centres de pouvoir tant à Madrid qu’à ... Barcelone : La transcroissance d’un combat initialement strictement indépendantiste en une lutte pour une République catalane au contenu démocratique et social radicale et de classe".