Le ministre des Affaires Etrangères espagnol malmené à la télévision allemande

Mauvaise nouvelle, à la veille de délicates élections générales mais aussi municipales, autonomiques et... européennes (Josep Borrell est tête de liste du PSOE aux européennes), pour le pouvoir en place à Madrid et pour le jeu d’équilibrisme d’une gauche de gouvernement qui aura du mal à empêcher que le spectacle, offert à l’extérieur par son ministre en charge de son image,

État Espagnol : Une crise politique profonde

La constitution de la triple alliance de la droite a été possible parce que les trois forces ont comme dénominateur commun la haine contre les femmes. Le fait de prendre pour cible les femmes montre la haine de la classe dirigeante contre tous les mouvements et les “minorités qui ne cessent de manifester”. 

Après la chute de Rajoy dans l’État espagnol. La relève instable ?

La chute de Rajoy ouvre-t-elle un nouveau cycle politique dans l’État espagnol ? Sánchez peut-il stabiliser la situation politique ? Quelle sera l’attitude de Ciudadanos, devenu la première option des classes dominantes ? Quel rôle pourrait jouer Podemos dans cette nouvelle situation ?