Après la chute de Rajoy dans l’État espagnol. La relève instable ?

La chute de Rajoy ouvre-t-elle un nouveau cycle politique dans l’État espagnol ? Sánchez peut-il stabiliser la situation politique ? Quelle sera l’attitude de Ciudadanos, devenu la première option des classes dominantes ? Quel rôle pourrait jouer Podemos dans cette nouvelle situation ?