Opération de la Guardia Civil espagnole contre les CDR pour terrorisme et rébellion

L’Audiencia nacional a lancé une opération contre les Comités de Défense de la République (CDR) mardi 10 avril 2018 et, pour le moment, la Guardia Civil a arrêté au moins deux membres accusés de terrorisme, de sédition et de rébellion.

« La droite espagnole a le franquisme dans son ADN » (Ian Gibson)

"Aujourd’hui, en 2018, Franco est encore au Valle de los Caídos [la Vallée de ceux qui sont tombés pendant la Guerre Civile, en fait des seuls combattants franquistes], sa tombe est couverte de fleurs fraîches tous les matins, payées par les Espagnols ! En tant qu’hispaniste et espagnol naturalisé, j’en éprouve une vraie honte ! "

Pourquoi soutenir la lutte pour la République catalane

La prise de position anti-indépendance unanime et très ferme de « l’institution des institutions » capitalistes néolibérales qu’est l’Union européenne (en accord avec les dirigeants de tous ses Etats) a mis en évidence l’énormité et l’absurdité des illusions – typiques de la petite-bourgeoisie – entretenues par les dirigeants indépendantistes. Mais aussi et surtout le fait qu’une République catalane n’entre nullement dans le cadre de ce que les impérialismes européens sont prêts à accepter.